Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Stéthoscope en compote

Stéthoscope en compote

Humeurs d'un médecin de PMI, mère et femme à ses heures

Risque zéro

Henri Cartier-Bresson

Henri Cartier-Bresson

​J'étais en panne d'inspiration et paf. La rentrée.

​Alors, déjà, que tous ceux qui n'ont jamais lu le règlement intérieur de l'école de leur enfant sachent qu'ils ont tort : C'est une mine de pépites!

" L'établissement ne peut accueillir aucun enfant malade. En cas de maladie contagieuse, veuillez garder votre enfant au domicile."

​Bon, je vais pas vous embêter avec trop de trucs mais prenons la varicelle... contagieuse au moins deux jours avant l'apparition des vésicules...

[Pour approfondir je vous conseille http://www.ameli-sante.fr/fileadmin/mediatheque/pdf/Guide_pratique_maladies_infectieuses.pdf

​Il y a quelques approximations mais c'est plutôt lisible, à mon sens!]

Quant au certificat médical de non-contagion pour retour en collectivité : Bonne nouvelle! Plus besoin cette année!!! Mais comme il avait autant de nulle valeur que celui délivré pour la pratique de la bébé-gym, c'est pas non plus la révolution!

En passant (et pour pas que vous fassiez votre mort subite idiots), les sociétés européenne et française de cardiologie recommandent un ECG systématique avant toute pratique sportive à partir de douze ans, depuis 2009 (et plus récemment l'âge aurait été avancé à huit ans!). On n'en est pas encore à la coronarographie exploratrice pour les bébés-nageurs mais...

​Et puis si l'on pousse le cynisme un peu (trop?) loin : c'est quoi un enfant malade? La leucémie en rémission, ça passe?

​Les maladies. C'est fait.

​Ah non, restent les Toxi-Infections-Alimentaires-Collectives.

Alors du coup, là, même pas en rêve on peut amener un gâtohochocolamaison pour les quatre ans de son enfant. Traçabilité oblige. En revanche, un marbré industriel avec des fraises tagadaques plantées dedans, ça marche. Bien sûr, on prend quand même le risque que vous ayez trafiqué l'emballage sur lequel la date de péremption était dépassée. Gnarkgnark.

De toutes façons, rassurez-vous, à la fête de l'école, les doubitchous du voisin seront les bienvenus. Ah oui, mais là, chaque enfant est sous la responsabilité de ses parents. Ce ne sera pas vraiment une TIAC, ce sera une TIACSP (Toxi-Infection À Chacun Son Problème)

​[Vous noterez la subtile transition] Quant à la cantine, on nous prévient direct :

Votre enfant restera à table s'il n'a pas suffisamment mangé pour affronter la fin de journée à l'école. Et si cela ne vous plaît pas, vous pouvez organiser les repas de votre enfant à l'extérieur. La cantine est un service dont la mise en place n'est pas obligatoire pour les municipalités.

"Ma chérie, tu expliqueras à la dame que les brocolis sont digérés beaucoup plus vite que les frites et que tu as donc privilégié les sucres lents pour supporter les trois heures de jeûne qui te séparent du goûter" (on parlera des nouveaux rythmes scolaires une prochaine fois...)

​Enfin je dis tout ça, c'est vraiment pour me faire l'avocat du diable. Car je respecte vraiment de toute mon âme les équipes éducatives qui font un travail compliqué avec un extraordinaire enthousiasme, pris en étau entre des parents pénibles, des enfants exigeants et des hautes sphères méprisantes (vous pouvez jouer à faire tourner les adjectifs et les substantifs, ça marche dans tous les sens). Et je milite pour le retour des infirmières scolaires, maillon précieux qui a insidieusement quasiment disparu... Chacun son métier et c'est bien normal!

​Vraiment, la rentrée, ça m'inspire...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article