Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Stéthoscope en compote

Stéthoscope en compote

Humeurs d'un médecin de PMI, mère et femme à ses heures

Déo quarante-huit heures de fraîcheur

Déo quarante-huit heures de fraîcheur

Des tabous, on en a tout un tas. Un tas de tabous. Peu de tamis mais des tabous. Non bon rien

Donc.

- Eh euh vous enfin vous buvez de l'alcool? Non mais de temps en temps je veux dire? Comme tout le monde hein?

- Eh euh vous enfin vous consommez des euh des euh des (toussetousse) drogues?

-Eh euh vous enfin comment dire euh est ce qu'il y a des maladies neurologiques euh je veux dire psychiatriques euh enfin neuropsychologiques dans la famille?

-Eh euh bon donc en fait votre bébé. Il aime bien le bain? Et euh (keufkeuf) vous?

Le dernier : La crasse. Je crois que c'est le plus difficile à lever.

 

Aujourd'hui, on a dit à une maman qu'il fallait arrêter de ''laver'' son enfant au liniment oleocalcaire.

Hier, on a donné un bain et lavé les vêtements d'un petit homme de neuf mois, à la crèche. Et comme on n'a pas réussi à dire qu'il était dans un état répugnant...on a dit qu'il s'était mis plein de crème au chocolat partout, au goûter.

Avant-hier, on a prescrit subrepticement du savon entre les vitamines et la crème pour les fesses ('' le siège'' on dit pour faire chic. Moi je préfère les fesses. Je trouve ça plus chouchou. C'est comme ''les selles''...la moitié des gens comprennent pas et croient que l'on parle de l'aisselle...alors autant dire ''le caca''. En plus ça dédramatise...holala, d'ailleurs, je vous ai jamais parlé de constipation...faites zy moi penser!).

 

En tout cas. C'est pas une histoire de conditions de vie précaires. Juste une histoire d'habitudes  de vie (et parfois de souffrance psychique). On en connaît des piles des familles dont la douche sert de dressing parce que dans neuf mètres carrés, on ne s'offre pas le luxe d'en avoir un seul immobilisé. Et pourtant pas de problèmes d'hygiène. En tout cas pas plus fréquents que pour les familles logeant dans des conditions salubres. Ils font comme ils peuvent avec une bassine. Et ça va très bien comme ça.

Après, bon...

...c'est juste une question de référentiel. Sous Louis XIV, c'était très classe d'être sale.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article