Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Stéthoscope en compote

Stéthoscope en compote

Humeurs d'un médecin de PMI, mère et femme à ses heures

Bouchon, t'es fichu! Les courgettes sont dans la rue!

Bouchon, t'es fichu! Les courgettes sont dans la rue!

- Bonjour! Alors comment allez-vous depuis la dernière fois?

- Holala! Pas bien du tout...

- Ah?

- La petite est constipée depuis hier.

 

Bon. Alors. On se calme avec le caca. De constipation il n'y a que s'il y a gêne (parce que là où ya de la gêne...non rien.)

Effectivement, si votre enfant souffre, pousse sans effet, est visiblement ballonné, a des selles dures difficiles à évacuer, éventuellement associées à des épisodes de (fausses) diarrhées...alors là OK, c'est gagné! Il est bien constipé! Et on verra ça un peu plus bas.

Mais il y a des enfants qui ne font caca qu'une fois par semaine (voire moins souvent) et d'autant plus rarement qu'ils sont allaités maternellement exclusivement. Et kilevivetrèbien-merci.

 

Et si, donc, il y a VRAIE constipation (enfin isolée, hein!... Si votre enfant ne prend pas de poids, est trop calme, refuse de manger, vous inquiète...vite vite chez votre bon docteur!!)...

Je reprends, si constipation isolée il y a, je serais tentée de vous conseiller:

- de ne jamais utiliser de suppo, thermomètre ou autre ustensile à chatouiller le rectum. Laissons au sphincter sa fonction. Ne l'enjoignons pas à la fainéantise. (tiens! Le voilà, le superbe slogan pour la manif)

- d'effectuer des massages du ventre, en dehors des moments de gêne, en cadre, en appuyant légèrement et dans le sens horaire (plutôt horaire d'été en ce moment)


- de plutôt éviter les eaux riches en magnésium, pas terribles pour les très jeunes reins. 

- de plutôt éviter aussi l'eau qui fait nager et faire du roller aux bébés parce que pas très aidante pour les transits ralentis

- si vous avez brillamment passé le cap de la diversification, de favoriser les fibres (légumes verts, agrumes, poire, pêche, abricots...) et d'éviter carottes, riz, coings, bananes...

- éventuellement d'acheter un lait spécifique pour bébés au transit ralenti, ou des petites gouttes de probiotiques

- si tous ces excellents très bons conseils sont inefficaces, de consulter un médecin qui examinera votre enfant, éliminera une pathologie sous-jacente, et avisera de la nécessité (ou non) de prescrire un traitement (oral) (pour éviter l'entrée dans le cercle vicieux de constipation-rétention-fissure,hémorroïde-douleurs-rétention-constipation...)

 

Enfin, ne négligeons pas le fait que les enfants peuvent être un peu décalés dans leur scatorythme :

Au moment du sevrage maternel, de la diversification alimentaire, de l'acquisition de la continence, de l'entrée à l'école, d'un déménagement, de tout événement de vie un peu marquant...

Rien de cacastrophique, finalement. Pas vrai?

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article