Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Stéthoscope en compote

Stéthoscope en compote

Humeurs d'un médecin de PMI, mère et femme à ses heures

Quand les soins en pédopsychiatrie se déguisent en bocal de tapenade verte aux amandes...

Quand les soins en  pédopsychiatrie  se déguisent en bocal de tapenade verte aux amandes...

- C'est maintenant que vous m'adressez cet enfant? Mais enfin il doit avoir des troubles du comportement depuis des mois!

- Si j'avais su, je l'aurais amené consulter plus tôt, Docteur. Ça l'apaise beaucoup ce groupe thérapeutique.

 

Combien de fois aurions-nous voulu, souhaité, qu'un enfant soit pris en charge plus rapidement, en pédopsychiatrie? Car on sait l'extraordinaire possibilité d'amélioration. Car on sait le galopant potentiel d'aggravation.

 

Mais le temps des parents n'est pas celui des soignants.

Et le temps de l'enfant n'est pas celui des parents.

Et les soignants courent après le temps de l'enfant. Et les parents ont besoin de leur très très légitime temps à eux.

Six mois d'échanges. On s'y met à plusieurs. On va tous dans le même sens....six mois qui deviennent vite la moitié de la vie d'un enfant.

Tant pis (Tant mieux?). Il faut composer avec cette variable d'ajustement.

Mais l'apparente inutilité de l'attente est en fait une progression lente vers la prise de conscience et l'acceptation.

 

Le bocal de tapenade verte aux amandes ne s'ouvre pas avec moi, ni avec personne autour de la table.On tente notre chance, chacun notre tour. On réessaie. On reréessaie.

Puis le Deus ex machina arrive et PLOC! il l'ouvre. Il a juste bénéficié de nos efforts cumulés. Travail d'équipe où seule la finalité compte.

Rien ne sert de forcer l'ouverture, on risque de faire exploser le bocal et alors là...pschitt, fin du débat. Report de l'apéro sine die.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article