Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Stéthoscope en compote

Stéthoscope en compote

Humeurs d'un médecin de PMI, mère et femme à ses heures

J'exècre l'injustice

J'exècre l'injustice

En PMI, les consultations médicales sont prévues longtemps à l'avance.

Il s'agit de médecine de prévention : S'assurer régulièrement que tout va bien. Et orienter, conseiller, prescrire si tout ne va pas bien. Voire si tout va mal.

Le suivi médical en PMI présuppose donc qu'il y ait également un médecin traitant dans le circuit clinique de l'enfant. Pour gérer les maladies ''intercurrentes''.

Bien sûr, si l'enfant se présente malade à son rendez-vous prévu, on ne le renvoie pas. Il est pris en charge sur place.

Mais quand les parents nous demandent de voir leur enfant en urgence parce qu'il a le nez qui coule. On refuse. On leur demande de voir chez leur médecin traitant si on y est.

...

enfin ça, c'est la THÉORIE.

En vrai, lorsqu'un parent se présente à la PMI, désemparé, démuni, inquiet...et que le médecin est là... évidemment on passe à la PRATIQUE.

Donc, ce matin, quand cette maman -usagère habituée de la PMI- s'est présentée en panique parce que la crèche refusait d'accueillir son enfant pour cause de conjonctivite...évidemment, elle a été prise en charge.

Pourtant, elle aurait pu passer pour fort désagréable. Accrochée à son portable. Indisponible pour répondre à nos questions comme aux sollicitations de sa fille.

Alors que, quand même, nous, on lui faisait une fleur. Avec notre grand cœur.

On aurait pu facilement refuser de l'aider. Qu'est ce que c'était que cette attitude?

Et puis elle a raccroché. Et elle m'a expliqué, en colère résignée :

elle fait des ménages dans les bureaux. La veille, elle avait fait le ménage, dans les bureaux.

Puis les employés du dit-bureau avaient dû faire la fête. Un peu en cachette. En tout cas, elle, la femme de ménage, n'était pas au courant...

Bien sûr, ces employés (que nous qualifierons de cochons)n'avaient rien rangé derrière eux.

 

C'était son patron au téléphone. Elle est virée. Pour faute grave. Travail non fait.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article