Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Stéthoscope en compote

Stéthoscope en compote

Humeurs d'un médecin de PMI, mère et femme à ses heures

Je me déteste!

Je me déteste!

Elles sont fortes les images à la télé, dans les journaux...

Mais bon, tu penses dans ta tête : ''Ils nous gonflent avec leur sensationnel, ces journalistes. Tout est bon pour faire du chiffre. Même le plus sordide.''

Et puis quand tu rencontres les gens pour de vrai... La vache. Ça bouleverse.

 

Encore une famille réfugiée par chez-nous.

Leur histoire?

Ils ont eu un petit garçon, il y a cinq ans. Là-bas, en Afrique noire qui ne connaît pas la paix. Cet enfant a une maladie très grave. Son pronostic est très réservé. Surtout là-bas.

Alors ils décident de partir. Vers un Eldorado des soins.

Ils prennent un bateau pneumatique surbondé, exactement comme ceux qu'on nous vend entre deux pages de pub. Ils ont failli être submergés quinze fois. Ils avaient faim, froid. Ils étaient trempés. Elle le raconte, la maman. Elle avait son fils dans les bras. Il avait trois ans. À ce moment-là. Il faisait la taille d'un bébé de six mois. Il a passé toutes ces heures de voyage, lové tout-contre (ou plutôt, tout-pour) sa mère. Quand ils ont enfin accosté, elle n'osait pas ouvrir la couverture qui enveloppait son fils. Il ne bougeait plus depuis plusieurs heures. Elle le croyait mort. Oui mort.

Mais il avait cette force de vie incroyable qu'ont tous les enfants. Et il vivait.

Et il a cinq ans maintenant et il a des soins d'Eldorado. Et il a un petit frère plein de santé. Et il a une mère juste... merveilleuse.

 

Grrrrrrrrrrrrrrrrr...mais qu'est ce que je n'ai pas compris quand je râle parce qu'il pleut, un vingt-sept juillet dans l'hémisphère nord ?

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article