Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Stéthoscope en compote

Stéthoscope en compote

Humeurs d'un médecin de PMI, mère et femme à ses heures

Souffre toujours, tu m'intéresses...

Souffre toujours, tu m'intéresses...

Je ne dis sûrement pas que je suis la meilleure. 

Sûrement pas. 

Et quand mes confrères,  d'un autre âge mais toujours en exercice, conseillent de mettre les purées et compotes dans les biberons de lait...

Ça m'attendrit plutôt. 

 

Et quand mes confrères,  d'un autre âge mais toujours en exercice, conseillent de donner aux bébés, du lait demi-écrémé, à partir de six mois... 

Ça m'attendrit encore un peu. 

 

Mais quand mes confrères,  d'un autre âge mais toujours en exercice, déconseillent la consultation du psychologue pour un enfant. 

À l'encontre de l'avis de la maîtresse, et de celui de la nounou, qui voient tous les jours cet enfant... Et constatent, impuissantes, ses angoisses prégnantes. 

Cet enfant en souffrance, cher confrère. Vraiment. En colère contre tous, dans l'impossibilité de supporter la foule, la frustration... Avec, ajouté là-dessus, le déni des parents. Que ce serait mieux que l'on ne voit pas trop que ça ne va pas bien. Qui pourrait les en blâmer ? 

Quand ils déconseillent, donc,  la consultation d'un psychologue, au prétexte que c'est rien qu'une mode et des cabinets de pompes à fric de nuls. 

Là, ça m'amuse juste plus du tout. Du tout. Du tout. 

 

Ils cherchent quoi ? Hein ? 

Faut l'aider cet enfant. Ce doit être insupportable pour lui. 

Et vite. Avant qu'il ne soit définitivement étiqueté "In-fer-nal"... 

Faut les aider ces parents. Ce doit être insupportable pour eux. 

 

En plus c'est très con. 

Parce que, à la PMI et dans les CMP, CMP, CAPP..., c'est gratuit de voir un psychologue. 

Mais comme la vie est très bien faite. 

Ce sont aussi les impôts de ces affreux confrères qui financent. 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article