Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Stéthoscope en compote

Stéthoscope en compote

Humeurs d'un médecin de PMI, mère et femme à ses heures

Prendre ta douleur...

Prendre ta douleur...

Ça fait quand même, on va dire douze ans que je vaccine à gogo. 

En comptant environ vingt piqûres par semaine, on arrive à douze mille. 

(Le vingt millième gagnera... *roulements de tambour*... Un croissant ordinaire !) 

Douze mille, donc. 

Et toujours le même dégoût de la douleur engendrée. 

J'ai pas encore trouvé la technique imparable. 

La crème anesthésique locale limite surtout l'appréhension des plus grands. 

L'eau sucrée n'est pas vraiment  miraculeuse pour les tout-petits. 

La distraction fonctionne hyper bien. Mais encore faut-il être en âge d'être distrait.... Oh ! Un hélicoptère ! Ah non. C'est un pigeon. 

La mise au sein de la mère est relativement efficace. Voilà. Oui... Enfin... Si la mère allaite...

 

Les quelques trucs qui peuvent aider, un peu plus universellement, sont finalement :

- la sérénité du doc et l'apaisement des parents... 

- la franchise aussi... Ça va piquer ! 

- ah, et l'installation de l'enfant, bien sûr... Plutôt pas trop allongé sur le dos ni trop sur une table d'examen. Plutôt le doc plié en deux, un genou à terre,  pour que bébé soit confort et parent aussi. 

​​​​​​En tout cas, surtout ne pas banaliser.

Surtout ne pas banaliser.

L'autre jour, je me suis effrayée à penser :

"Rooooo ça va, hein ! C'est juste une piqûre vite faite"

Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah mais stop !!! 

Surtout ne pas banaliser 

Ce qui est le quotidien pour moi, reste l'exception pour eux tous. 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article