Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Stéthoscope en compote

Humeurs d'un médecin de PMI, mère et femme à ses heures

L'indicible à mettre pourtant en mots

L'indicible à mettre pourtant en mots

Nous avons reçu une inadmissible nouvelle de la part d'une maternité.

Le décès d'un tout-petit à peine né. 

Inadmissible nouvelle.

Inadmissible et pourtant véritable. 

Pour ces parents, soyons là, évidemment.

Mais, comment nous mettre à disposition sans les malmener ? 

Nous avons choisi d'envoyer un courrier.

On a hésité longtemps sur la façon dont on allait tourner le propos. Parler du décès ?  Ne surtout pas en parler ? Parler de l'enfant ? Ne surtout pas en parler ? Parler de parentalité ? Ne surtout pas en parler ? 

Dépasser nos propres tabous. Pour finir d'accord sur la plus évidente introduction possible :

"Nous avons appris la naissance et le décès de votre enfant..."

 

Toute ma tendresse va ce soir à ces parents et tous les autres endeuillés.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
U
Bonsoir,
J'ai reçu un courrier comme ça du conseil général, il y a bientôt 5 ans, terrible épreuve moi j'avais besoin d'en parler, beaucoup et aujourd'hui encore.
Heureusement une autre grossesse est vite arrivée c'est ce qui m'a permis de tenir, ça et surtout le fait de se dire que c'est le destin et que rien n'aurait pu empêcher ce décès.
Bonne soirée
Répondre
K
Oh merci pour votre message que je ne lis que maintenant. Oui en parler, absolument nécessaire. Et la vie se poursuit avec cette étoile en plus????. Avec toute mon amitié