Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Stéthoscope en compote

Stéthoscope en compote

Humeurs d'un médecin de PMI, mère et femme à ses heures

D'une rive à l'autre

Lorsque l'on prend en charge une famille, on a parfois besoin de savoir ce qu'en pensent les autres professionnels. Ceux qui gravitent au plus près du cercle et apportent leur aide comme ils le peuvent. Il y a les crèches, il y a les écoles, il y a les travailleurs sociaux, il y a les associations en tout genre...
Alors. Ça va. Ils connaissent le petit enfant et ses spécificités.
Mais quelquefois, nos défenses d'êtres humains nous empêchent de voir. L'empathie modifie nos jugements.
Et en grande contradictrice, je me méfie toujours des enfants-qui-vont-très-bien. Surtout ceux qui ne pleurent jamais. Qui obéissent parfaitement. Qui sont très affectueux avec tout le monde. Qui sont drôlement matures. Alors non, c'est sûr, ils ne dérangent pas. Ils sont bien adaptés. En fait, ils font tout pour être aimés.

Il est bien difficile de se faire une idée objective à travers le regard des autres. Et le risque est certainement, aussi, de voir des difficultés là où il n'y en a pas.
L'interprétation et le jugement restent définitivement nos ennemis publics numéro un. Mais l'empathie et le déni ne sont pas en reste.
Alors notre solution choisie est le pluriprofessionalisme et les avis croisés. On fait comme on peut. Bisous.

D'une rive à l'autre

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article