Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Stéthoscope en compote

Stéthoscope en compote

Humeurs d'un médecin de PMI, mère et femme à ses heures

Poil AUX carottes

Poil AUX carottes

Je vous l'ai déjà dit pourtant que ni la puériculture ni la médecine n'étaient des sciences exactes.

C'est d'ailleurs sans doute pour cela que j'ai rêvé la nuit dernière que je recevais le Nobel de Médecine. Et que j'étais partagée entre fierté et trouille de rater mon discours de remerciements...

Bref, si l'on parle diversification alimentaire comme couchage de bébés, vous aurez déjà compris que nous changeons d'avis comme de blouse...

Mais on ne se base pas non plus sur du rien. Et personne ne viendra ici nous chercher des liens d'intérêt obscurs...

On couche donc les petits sur le dos. Et on ne met rien dans leur lit. C'est à dire : pas de doudou, pas de couverture, pas de tour de lit, pas de cocoonatructruc... Alors bien sûr, on va me dire que ça rend les têtes plates. M'enfin ya moyen de remodeler ce désagrément esthétique occasionnel. Et je vous le demande, que ferait un enfant mort, d'une tête bien ronde?

Pour la diversification alimentaire, je vous résume : depuis 2006-7, l'on conseille de tout donner avant un an (sauf le miel artisanal et les fromages au lait cru à cause du risque infectieux). Et dans l'ordre que les parents choisiront.

On n'oublie pas que le régime alimentaire d'un enfant ne doit pas être adultomorphé. Les besoins en lipides sont fondamentaux pour que le petit d'homme se constituent de solides méninges. Les besoins en protéines sont bien moindres que ceux de leurs aïeuls. Les besoins en glucides sont sensiblement les mêmes.

Pour ne pas trop grossir, point de régime restrictif chez les enfants: pas de bonbons, quatre repas par jour et de l'eau comme unique boisson (le lait étant un aliment). 

Ouf on respire. Finie la dictature de la carotte.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article