Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Stéthoscope en compote

Stéthoscope en compote

Humeurs d'un médecin de PMI, mère et femme à ses heures

L'arroseur arrosé

L'arroseur arrosé

Vous vous rappelez l'obséquiosité avec les parents-colère...  Pour les calmer...? 

("Je suis teeeeeeellllllllement désolée d'avoir 93 minutes de retard dans ma consultation. Veuillez accepter mes plus plates excuses de désolation en implorant votre pardon") 

 

Ce matin, j'étais en consultation. 

J'avais dix petites merveilles à examiner. Deux fois plus (ou presque)  de parents à rassurer ou à inquiéter ("Ah bah si là il va quand même falloir y aller, voir la psychologue. Votre enfant ne peut pas se nourrir que d'épluchures de kiwis") 

J'ai mouliné un maximum. Parce que, à 13h30, j'avais rendez-vous avec une maman, dans une crèche à cinq kilomètres de la PMI. La maman venait sur sa pause déjeuner, il fallait que je sois là à l'heure parce que c'était tendu, pour elle. 

À 13h19, j'éteignais l'ordinateur. 

À 13h23, je quittais la PMI. 

À 13h31, j'attachais mon vélo devant la crèche. 

À 14h11, j'appelais la maman-toujours-pas-là. Pour lui dire que là c'était moi qui étais tendue... 

À 14h14, je raccrochais après avoir convenu d'un autre rendez-vous, en dehors de mes heures de travail, en m'étant excusée de l'avoir dérangée et en comprenant tout à fait mais é-vi-demment qu'elle ait pu oublier notre entretien prévu aujourd'hui. 

À 22h51, J'analysais. Bah oui. Elle était tellement désolée mille fois...

Haaaaaaan, parrce qu'en plus, elle m'avait piqué ma technique de l'obséquiosité... 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article